À partir du 5 décembre prochain aura lieu une grève générale en protestation à la réforme des retraites. Ce mouvement social impactera en particulier les systèmes de transports, avec un trafic quasi à l’arrêt chez la RATP et la SNCF. Au cours de ces situations perturbées, comme souvent, c’est le vélo qui s’avérera être l’alternative la plus fiable ! Une bonne occasion de se (re)mettre au vélotaf pour de nombreuses personnes !

Pourquoi le 5 décembre ?

Le 5 décembre est une date hautement symbolique dans les mouvements sociaux en France. En effet, la grande grève de 1995, au cours de laquelle plus un seul transport en commun ne circulait, et qui avait réuni 1 million de manifestants selon les autorités (2 millions d’après les syndicats), avait aussi débuté à cette même date.

Là encore, la grève de 1995 avait été causée par la réforme des retraites que le Premier ministre de l’époque, Alain Juppé, souhaitait mettre en place sur le régime des cheminots. S’en est suivi une vague de soutien massive de la part des citoyens français, paralysant toute la France du point de vue des transports, et obligeant le ministre à annuler sa réforme dans les 10 jours suivants.

Grève RATP 1995

Le vélo, l’alternative la plus fiable en temps de grèves

Durant ces grèves de 1995, de nombreux franciliens avaient découvert ou redécouvert que le vélo pouvait être une vraie solution pour leurs déplacements du quotidien. Ainsi, on estime que ces grèves avait eu un fort impact durable sur la part modale du vélo à Paris, en la faisant passer de 0,9% en 1995 à 3% en 1996. À l’époque, c’était ainsi au total 380.000 vélos que l’on dénombrait en circulation dans la capitale.

La grève du 13 septembre dernier, a elle aussi donné un bon aperçu du potentiel du vélo au cours des grèves. Les services de transports en communs, notamment sur la capitale, avaient été totalement paralysés, et l’on pouvait constater dans les rues de Paris une forte recrudescence du nombre de vélos. Chez Geovelo, c’est ainsi une hausse de 123% du nombre de trajets qui a été enregistrée sur la journée du 13 septembre. De plus, la distance de ces trajets était en moyenne plus longue, ce qui montre que les franciliens ont su changer leurs habitudes pour l’occasion.

Statistiques Geovelo Paris

La solution (Geo)vélo !

Si vous avez peur de ne pas pouvoir aller au travail le 5 décembre prochain, la solution la plus fiable et la plus économique est évidemment le vélo !  Alors pourquoi ne pas vous laisser tenter par une expérience vélotaf le temps d’une journée ? Geovelo peut alors vous aider en vous accompagnant dans le choix du meilleur itinéraire pour les nouveaux trajets que vous envisagez de faire à vélo. Notre calculateur vous guidera en privilégiant votre sécurité et votre confort sur différentes possibilités d’itinéraires, du plus rapide au plus sécurisé.

De nombreux services de location de vélos ou de vélos en libre-service pourront aussi vous aider à cette occasion, notamment avec les partenariats négociés par la RATP :

  • Vélib Métropole offrira le premier mois d’abonnement à tous les nouveaux utilisateurs,
  • JUMP offrira les frais de dévérouillage sur ses vélos,
  • ZOOV offre 2×15 minutes gratuites aux particuliers et 150 minutes gratuites aux entreprises.

De notre côté, en tant que partenaire de la RATP pour cette occasion, Geovelo suivra avec attention l’évolution de la pratique, afin d’illustrer au mieux le potentiel du vélo en tant que solution complémentaire au réseau de transports en commun.

De plus, en utilisant Geovelo, vous permettez à votre territoire de mieux comprendre les déplacements des cyclistes, et d’améliorer le réseau cyclable en conséquence, grâce à l’enregistrement des trajets. Vous pouvez aussi signaler les problèmes que vous rencontrez sur votre chemin comme les nids de poule ou encore les zones dangereuses.

Cette grève est l’occasion de (re)découvrir la solution qu’est le vélo, et RATP et Geovelo souhaitent vous encourager à pédaler en toute sécurité !