Cyclamelle : technique et artisanat

Du 19 novembre au 23 décembre 2018, à l’occasion du Concours de Noël, Geovelo vous fait découvrir, et gagner, les créations d’artisans français et les innovations qui révolutionnent le monde du vélo. Cyclamelle est née de la passion de Michèle pour les produits bien faits, les matériaux nobles et la création. Des vêtements et des accessoires vélo fabriqués en France.

Après une vie d’expert-comptable et une spécialité en propriété intellectuelle, Michèle a eu envie de lancer sa marque. Elle allait travailler à vélo et évoluait dans un milieu masculin très exigeant vestimentairement parlant. « Je ne pouvais pas venir en jeans et en t-shirt ». Elle a donc eu l’idée de lancer Cyclamelle, une ligne de vêtements techniques et élégants qui ont séduit des usagers du vélo, les grandes voyageuses, mais pas seulement. « L’option du déplacement à vélo n’a pas à s’affirmer par la tenue. »

« L’esprit d’entreprise m’a rattrapée sur le tard. Mes parents étaient fabricants, dans le domaine de la maille. Avec Cyclamelle, je voulais concilier un besoin de liberté et les exigences de style de certains mondes professionnels. » Michèle s’est donc entourée de créatrices de talent :  la styliste Anne-Cécile Tolian, spécialiste du smoking pour femme, a bien compris les contraintes du déplacement à vélo. Avec Michèle, elles sont allées chercher les tissus qui supportent le mieux les journées actives (anti-sudation, infroissable…). Certains vêtements comportent des finitions rétroréfléchissantes pour la sécurité. La maroquinière n’est autre que Célia Granger. Après une reconversion (formation sellerie-maroquinerie) et un passage par Hermès, Célia crée des sacs sur mesure dans son propre atelier. « Après une longue phase de réflexion et de tests, nous avons mis au point un sac qui se fixe en un clic, de façon sécurisée, sur le porte-bagages du vélo.»

Cette première collection femme, Michele l’a conçue d’après son expérience. Elle peut ainsi tout tester personnellement. “J’ai même randonné en montagne avec une des chemises et c’était top. Le futur devrait se profiler avec une collection déclinée pour homme et enfant (Cyclaman et Cyclamome). En 2018, Michèle s’est vu décerner le Talents du vélo 2018.

La qualité « Fabriqué en France »

« La collection de vêtements et le sac ARTEMISIA, c’est une production française de A à Z. L’idée est de maintenir les savoir-faire et l’emploi à côté de chez nous. Je connais ainsi toutes les personnes qui travaillent sur mes produits. C’est une autre approche de la consommation : si on a la possibilité de s’offrir, ou de se faire offrir, de grandes marques, autant choisir un produit fabriqué en France.”

 

2018-11-27T07:32:20+00:0027 novembre, 2018|Autour du vélo, Concours, Portraits|

Leave A Comment