Les trajets que vous enregistrez avec l’application Geovelo sont un précieux outil pour aider les territoires avec lesquels nous travaillons pour analyser et améliorer la cyclabilité de leur réseau. Dans un souci de transparence avec nos utilisateurs, et parce que nous sommes fiers de ce modèle innovant, nous souhaitions vous expliquer brièvement pourquoi l’enregistrement de ces trajets est si important.

Un modèle innovant pour aider au développement du vélo

L’application Geovelo permet à ses utilisateurs munis d’un compte de garder une trace des trajets effectués, et ainsi de suivre leurs statistiques d’activité. Ces statistiques peuvent être alimentées de trois manières :

  • les itinéraires parcourus en mode navigation,
  • les itinéraires enregistrés manuellement grâce au bouton dédié de l’écran principal,
  • les itinéraires enregistrés grâce à la détection automatique d’activité, que l’utilisateur peut activer dans les paramètres de l’application.

« 5,1 MILLIONS DE KILOMÈTRES DE TRAJETS ENREGISTRÉS SUR GEOVELO EN 2019

(CONTRE 1,3 MILLIONS EN 2018) »

Ces trajets sont un réel outil d’aide à la décision proposé par Geovelo. Les décideurs publics partenaires peuvent ainsi avoir un aperçu des axes les plus empruntés (ou au contraire, des segments évités à tout prix), de la vitesse moyenne sur ceux-ci, ou même des zones potentiellement accidentogènes. Grâce à cette meilleure compréhension de l’état et de l’utilisation du réseau cyclable, les décisions relatives au développement de ce dernier sont plus facilement évaluables, ou planifiables.

Respect de la vie privée

Bien que cette plateforme d’analyse fasse partie intégrante du modèle de Geovelo, le nécessaire est fait pour respecter votre vie privée et le RGPD. Ainsi, avant que nous les mettions à disposition de nos territoires partenaires, les données sont anonymisées, et tronquées de leur début et de leur fin pour ne pas identifier les origines et destinations. De plus, les trajets ne sont pas individualisés, mais représentés par une moyenne globale de passages par voies, de façon à éviter toute identification.

Enfin, en complément de ces règles de confidentialité stricte qui protègent nos utilisateurs, notre modèle commercial n’est pas basé sur la revente de ces données à des fins marketing. Nous nous engageons donc à ce que ces données ne soient partagés qu’avec les acteurs publics responsables de l’évolution des aménagements cyclables.

Geovelo Ville Territoire Flux

Une bonne raison de plus pour utiliser Geovelo

Alors en plus de vous permettre de tenir à jour vos statistiques de déplacement et de bien figurer dans les challenges que nous publions régulièrement, vous savez maintenant pourquoi les trajets que vous enregistrez sont si précieux pour améliorer les conditions de déplacements de tous les cyclistes.

Pour y contribuer toujours plus, vous pouvez aussi faire des remontées directement dans l’application. Celles-ci peuvent être de deux types :

  • contributions cartographiques : si vous vous apercevez d’une erreur dans la cartographie des aménagements cyclables (piste cyclable ou parking vélo manquant par exemple), ou qu’un itinéraire proposé ne paraît pas optimal,
  • signalements à destination de la communauté : zone dangereuse, voie bloquée, ou encore nid de poule… Ces signalements sont non seulement transmis à nos collectivités partenaires, mais aussi partagés aux autres utilisateurs Geovelo circulant à proximité.